Shelter Afrique : Andrew Chimphondah n’est plus à la tête de l’institution

Admin 22 Feb 2022 Eco-Region Vue 250



Le Financier de Logement Panafricain s'occupant exclusivement de la promotion du logement abordable, Shelter Afrique, a annoncé le 18 février 2022, le départ du directeur général Andrew Chimphondah. 



L’annonce fait suite à une réunion du Conseil d'administration qui s'est tenue récemment et au cours de laquelle une décision de séparation a été prise. 

Andrew Chimphondah, de nationalité zimbabwéenne, a été nommé à la tête de l’institution en septembre 2018.  Expert-comptable, il a supervisé la stratégie de redressement du financier du logement approuvée par son assemblée générale en 2017. 

Il a également présidé à un retour aux bénéfices et a joué un rôle déterminant dans la levée d'importantes souscriptions de capital auprès des pays membres. Toutefois, l'institution est en pleine réorganisation et restructuration afin d'optimiser la prestation de services. 

Pendant cette transition, elle sera dirigée par Kingsley Muwowo (actuel directeur financier) en tant que Directeur Général par intérim, en attendant le recrutement, sur une base concurrentielle, d'un directeur général titulaire. 

Le Conseil d'administration a exprimé à Andrew Chimphondah sa gratitude pour ses années de service et lui a souhaité une bonne chance dans tous ses projets futurs. 

En 2021, le financier a annoncé qu'il prévoyait d'émettre une obligation en naira d'un montant de 500 millions de dollars et qu'il était sur le point d'achever le processus d'émission de l'obligation à la Bourse du Nigéria. 

Le Conseil d'administration et la direction sont déterminés à faire de cette levée de fonds un succès, démontrant ainsi l'efficacité des marchés de capitaux pour stimuler le développement en Afrique. 

Au Togo, le directeur général sortant reçu le 30 septembre 2021 par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, avait annoncé l’arrivée des techniciens  de Shelter Afrique à Lomé  pour l’opérationnalisation effective  du projet de construction de logements sociaux. Un projet qui s’inscrit dans la mise en œuvre du partenariat public-privé signé par l’institution panafricaine et l’Etat togolais en mars 2021. 

« Ce partenariat consiste à accompagner le programme de logements sociaux de 20.000 unités qui est inscrit dans le plan de développement du Togo », avait déclaré à Lomé, le directeur général Andrew Chimphondah. 

En effet, par cette convention, Shelter Afrique s’était engagée à financer en partie la construction de 3.000 logements sociaux abordable au Togo. Aussi, devrait-elle en tant qu’arrangeur, mobiliser d’autres investisseurs pour le reste du financement du projet.



Article similaire que vous pourriez aimer