Métiers du BTP : Le Patronat outille les coffreurs et agents d’entretien routier

Admin 12 Jul 2021 Eco-nation Vue 69




Les entrepreneurs du bâtiment et travaux publics dont la plupart sont membres du Patronat du Togo, sont en séminaire au siège de l’organisation patronale en vue de définir une charte DACUM pour la formation des acteurs des BTP.


Les experts métiers se réunissent à cet effet pendant 5 jours à compter du lundi 05 juillet 2021. Les corps de métiers retenus pour cette première phase sont le coffrage et l’entretien routier. Ainsi la rencontre ambitionne de renforcer les capacités des acteurs dans le cadre de la formation basée sur les compétences des sous filières Coffrage et Entretien routier.


Le niveau de formation visé correspond au grade II du Cadre Européen des Certifications qui répond au niveau suivants : savoirs factuels de base dans un domaine de travail; aptitudes cognitives et pratiques de base requises pour utiliser des informations utiles afin d’effectuer des tâches et de résoudre des problèmes courants à l’aide de règles et d’outils simples; travailler sous supervision avec un certain degré d’autonomie.


Le CNP-Togo soucieux d’améliorer la qualité de la formation dans le domaine des BTP, a initié cette formation avec le soutien financier du VET ToolBox.


A l’ouverture des travaux le Directeur Exécutif du CNP-Togo, Monsieur Têvi TETE-BENISSAN, a remercié les consultants pour leur implication dans la réussite de l’atelier. Il a aussi invité les participants à s’impliquer de sorte que les référentiels pour les métiers choisis soient bien définis. 

Prononçant le discours d’ouverture, M KOGBETSE Mensa, responsable de la formation et du renforcement des capacités au CNP-Togo, a  remercié le bailleur pour cette rencontre qui permettra à terme de clarifier les critères contribuant à certifier à l’avenir, les personnes formées comme coffreurs ou responsables d’entretien routier. 

Jean Luc Marcellin, expert formateur canadien avec une large expérience et qui participe à la formation et à la mise en place des curricula de formation professionnelles dans plusieurs pays notamment sur le continent africain, est le consultant désigné pour cette mission. 

Il est assisté dans sa tâche par M Polycarpe M.MBIE consultant camerounais. En outre, la méthode utilisée pour la mise en place de ces spécificités métier, dite ‘’methode DACUM’’ (un acronyme en anglais signifiant Developing ACUrriculuM) a été mise au point au Canada au cours des années 1960. 

Conçue et utilisée à l’origine comme ‘un système complet de développement et de gestion du processus d’apprentissage. La méthode DACUM a évolué pour devenir un modèle intégré de gestion et de développement des compétences. Elle fait aujourd’hui office de ‘standard’ dans de nombreux milieux (éducation, gouvernements, entreprises, ONG, …) sur tous les continents. Le Patronat espère que ces membres pourront tirer le meilleur partit de cette opportunité de formation qui servira de base pour tous les acteurs de deux domaines d’activités visés.


Article similaire que vous pourriez aimer