Indice Harmonisé des Prix à la Consommation : L’IHPC augmente 1,6% en juin 2021 au Togo

Admin 05 Aug 2021 Eco-nation Vue 50



Au Togo, en juin 2021, l’Indice Harmonisé des prix à la Consommation (IHPC) se situe à 112,5 soit une augmentation de 1,6% par rapport au mois précédent, indique la Note d’analyse de l’IHPC de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).


Comparé à son niveau de mars 2021 puis de juin 2020, l’indice a respectivement grimpé de 5,4% et 6,2% au Togo. La hausse mensuelle du niveau général des prix fait suite au renchérissement des produits des fonctions « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (3,4%), « Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » (3,8%), « Transport» (3,4%), et « Restaurant et hôtel» (0,8%). Pour ce qui est de l’évolution de l’indice de la fonction de consommation «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées», elle est principalement imputable à la progression des indices des postes «Céréales non transformées» (+9,5%) ; «Tubercules et plantains» (+14,5%) ; «Légumes frais en fruits ou racine» (+8,8%); «Légumes secs et oléagineux» (+3,3%) ; «Fruits secs et noix» (+15,4%) ; «Huiles» (+3,3%) ; «Mouton - chèvre» (+3,4%) ; «Légumes frais en feuilles» (+2,3%) ; «Farines, semoules et gruaux» (+9,9%) et viande de* «Boeuf» (+2,3%). 

En juin 2021, au regard de la volatilité, les prix sont montés pour les produits frais, les produits de l’énergie ainsi que les produits les moins volatils du panier avec des variations respectives de 4,2%, et 2,6% et 0,5%. Suivant la provenance des biens et services, les prix ont augmenté pour les produits locaux de 1,8% et de 0,7% pour les produits importés. 

Par rapport au secteur de production, on note une augmentation des prix des produits du primaire, du secondaire et du tertiaire respectivement de 7,0%, 0,5% et 0,1%. 

Pour ce qui est de la durabilité, une montée des prix s’est observée pour le niveau des prix des biens non durables (2,4%) et des durables (0,3%). Le taux d'inflation moyen annuel s'est établi à 2,8% en juin 2021. Au niveau sous régional, l’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation est de 109,1 en juin 2021 soit une hausse mensuelle de 0,7%. 

Comparé à son niveau de mars 2021 et de juin 2020, l’indice a augmenté respectivement de 2,6% et de 3,7%. En effet, l’IHPC a évolué à la hausse dans les différents Etats membres de la zone UEMOA exception faite du Burkina Faso où la variation mensuelle a diminuée légèrement de 0,1%. Ainsi, la progression mensuelle de l’IHPC a été portée par : le Bénin (2,7), la Côte d’Ivoire (0,4%), la Guinée-Bissau (1,0%), le Mali (0,7%), le Niger (1,2%), le Sénégal (0,5%) et le Togo (1,6%). 

En outre, le mois de juin 2021 a enregistré un niveau d’inflation en moyenne annuelle de 2,8% au niveau régional. Dans les pays de l’Union, la situation est nuancée. Ainsi, on observe que l’inflation au Niger (4,0%) et au Burkina Faso (3,2%) continue de progresser comparativement au mois précédent bien au-dessus de 3%. Par rapport à son niveau du mois de mai 2021, le taux d’inflation en moyenne annuelle s’est accru au Bénin (2,1%), au Mali (2,6%) et au Togo (2,8%) et est demeuré stable en Guinée-Bissau (1,4%), en Côte d’Ivoire (2,9%) et au Sénégal (1,9%). 

La progression mensuelle de l’indice régional est portée par la montée du niveau général des prix dans la quasi-totalité des Etats membres de l’Union : Bénin (2,7), Côte d’Ivoire (0,4%), Guinée-Bissau (1,0%), Mali (0,7%), Niger (1,2%), Sénégal (0,5%) et Togo (1,6%). Seul le Burkina Faso a enregistré une légère baisse du niveau global des prix en rythme mensuel de 0,1%. 


Article similaire que vous pourriez aimer