Etats financiers : Afreximbank affiche une solide performance financière

Admin 07 Sep 2021 Eco-Region Vue 22



Afreximbank affiche une solide performance financière et réalise des progrès significatifs dans ses initiatives stratégiques au cours du premier semestre 2021, malgré l’impact négatif persistant de la pandémie de COVID-19.


La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) a publié le 02 septembre 2021 ses états financiers audités pour les six mois se terminant le 30 juin 2021, affichant de solides performances, conformément aux attentes. 

Les résultats, qui reflètent un bénéfice net de 168,9 millions de dollars US, soit une augmentation de 12 % par rapport aux 150,75 millions de dollars US enregistrés en 2020, ont été obtenus en grande partie grâce à la croissance des revenus d’intérêts et à une baisse de 13 % des charges d’intérêts découlant d’une combinaison de financement rentable. 

Le total des actifs d’Afreximbank a augmenté de 5,5 % pour atteindre 20,37 milliards de dollars US au 30 juin 2021, contre 19,31 milliards de dollars US au 31 décembre 2020. 

Cette augmentation est principalement attribuable à la hausse des prêts et avances ainsi que de la trésorerie et des équivalents de trésorerie. 

Les fonds propres de la Banque ont connu une hausse de 5,1 % pour atteindre 3,54 milliards de dollars US par rapport à la situation au 31 décembre 2020 de 3,37 milliards de dollars US, reflétant le soutien des actionnaires actuels et la forte capacité de génération interne de capital. 

Denys Denya, Vice-Président exécutif d’Afreximbank chargé des Finances, de l’Administration et des Services bancaires a déclaré que « les six premiers mois de l’année ont été marqués par une dynamique positive, l’économie africaine ayant rebondi après les difficultés rencontrées l’année précédente. 

En dépit des difficultés persistantes liées à la COVID-19, nous sommes ravis d’avoir enregistré une croissance de 12% de la rentabilité d’une année sur l’autre et clôturé la période dans une situation financière solide. » 

Selon lui, Afreximbank continue de jouer un rôle important dans la lutte contre la COVID-19 en Afrique. « Après avoir décaissé plus de 6,5 milliards de dollars US par le biais du Dispositif d’atténuation de l’impact de la pandémie sur le commerce (PATIMFA), la Banque soutient également l’achat et le déploiement de 400 millions de doses de vaccin dans les États membres de l’Union africaine (UA) par le biais du Fonds africain pour l’acquisition de vaccins {African Vaccine Acquisition Trust} (AVAT), dont nous sommes l’un des principaux partenaires. 

L’acquisition des vaccins par l’AVAT a été rendue possible grâce à une facilité de garantie de 2 milliards de dollars accordée par la Banque. 

La Banque a également joué le rôle de conseiller financier et de conseiller en matière de transactions, de garant, de fournisseur de facilité de paiement échelonné et d’agent de paiement pour cette facilité », a souligné M. Denya. 

Pour faciliter et renforcer les ambitions de croissance d’Afreximbank, les actionnaires ont approuvé le lancement, par la Banque, d’une levée de fonds propres de 2,6 milliards de dollars US, qui devrait être entièrement mise en œuvre d’ici le 31 décembre 2023. 

En outre, Afreximbank a clôturé avec succès, au deuxième trimestre, une émission d’obligations à double échéance de 1,3 milliard de dollars US, soit sa plus longue échéance et la plus grande transaction de la Banque jamais réalisée sur les marchés des capitaux d’emprunt. 

« Nous sommes convaincus que la situation financière dans laquelle se trouve Afreximbank ainsi que sa trajectoire de croissance, constituent une base solide pour nous permettre d’aider le continent à soutenir son rebond économique au second semestre 2021 », a ajouté M. Denya.


Article similaire que vous pourriez aimer