Secteur : Connecter la filière karité du Mali à l’industrie globale

Admin 28 Oct 2021 Eco-Region Vue 419

 


Du 21 au 23 octobre 2021, s’est déroulée la première édition de la conférence nationale du karité au Mali. Cet événement s’est tenu au CICB, à Bamako, en présence de plus de 150 participants représentant les acteurs et les parties prenantes de l’industrie du karité. La conférence a connu la participation de la Guinée comme invité d’honneur ainsi que des acteurs venus du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire.  


Durant les trois jours, plusieurs thématiques ont été abordé notamment les défis et perspectives de la filière karité au Mali, l’importance de l’industrie dans la création d’emplois, la gestion et la protection de la ressource karité, l’organisation et la structuration de la filière, ainsi qu’une série de formation sur les exigences liées aux exportations d’amandes, de beurre et de produits cosmétiques sur des marchés en Asie (Japon, Chine, Corée du Sud ) et en Afrique (Afrique du Sud, Angola, Kenya). 

 La conférence nationale du karité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Régional d’Appui au Développement Commercial et Inclusif du Karité (PRADCIFK), une initiative régionale, financée par le Cadre Intégré Renforcé (CIR) et implémentée en étroite collaboration avec les Unités de mise en œuvre du CIR dans quatre pays à savoir : le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Togo. A l’ouverture de la conférence, Simballa Sylla, président de l’Alliance Globale du Karité (AGK) a mis en exergue quelques résultats du PRADCIFK. 

Il s’agit entre autres de la construction et la mise à disposition de 36 entrepôts au profit des femmes collectrices et transformatrices, dont 12 entrepôts au Mali, des séries de formations en développement coopératif et gestion d’entreprise qui ont touchée près de 17 000 femmes ; le renforcement des capacités de 79 coopératives dont une vingtaine au Mali en production de savon ; le soutien à 5 PMEs maliennes pour exposer leurs produits à la foire IATF en Afrique du Sud. 

Prononçant le discours d’ouverture officiel de la conférence, le Secrétaire Général du Ministère malien de l’industrie et du commerce a souhaité ‘’des échanges francs et constructifs’’ entre les acteurs en vue de répondre efficacement aux défis de la filière.


Article similaire que vous pourriez aimer