Leadership féminin au Togo : INNOV’UP et PCV-CLE pour un entrepreneuriat compétitif

Admin 15 Sep 2021 Eco-nation Vue 23



Dans l’optique de contribuer davantage à l’éclosion d’un leadership féminin à travers l’entrepreneuriat, une convention de coopération vient d’être signée entre le Centre Entrepreneurial des Femmes d’Affaires du Togo (INNOV’UP) et le Programme Canadien de Coopération Volontaire Compétences, Leadership, Éducation (PCV-CLÉ), le lundi 13 septembre 2021 à Lomé.


Investir dans les femmes est l’un des moyens les plus efficaces d’accroître l’égalité et de promouvoir la croissance économique inclusive et durable, c’est dans cet ordre d’idées que les premiers responsables du Centre Entrepreneurial des Femmes d’Affaires du Togo (INNOV’UP) et le Programme Canadien de Coopération Volontaire Compétences, Leadership, Éducation (PCV-CLÉ) ont paraphé les documents matérialisant une convention de coopération le lundi 13 septembre 2021 à Lomé.

 Cette convention de coopération a été signée entre la Coordinatrice nationale du Centre Entrepreneurial des Femmes d’Affaires du Togo (INNOV’UP), Candide LEGUEDE et le Représentant Pays du Programme Canadien de Coopération Volontaire Compétences, Leadership, Éducation (PCV-CLÉ), Léger D. JALOMBI. 

Cette convention de coopération a pour objectif de contribuer davantage à l’éclosion du leadership féminin à travers l’entrepreneuriat.« Concrètement, à travers ce partenariat, nous allons mobiliser les compétences et l’expertise canadienne dans des domaines d’action de l’INNOV’UP.

 Ces experts viendront donner des formations et coacher les membres de cette structure. 

Le programme ne vient pas remplacer les gens de l’INNOV’UP à leurs postes, mais les accompagner en renforcement de capacités pour qu’ils puissent faire mieux ce qu’ils font comme mission quotidienne », a indiqué Léger JALOMBI, Représentant Pays du Programme de Coopération Volontaire Compétences, Leadership, Éducation. 

Pour Candide LEGUEDE, ce partenariat vient à point nommé pour booster davantage l’action de l’INNOV’UP à mieux servir les entrepreneures féminines en leur donnant des outils ‘’efficaces’’ pour marquer leur parcours avec ‘’excellence’’. 

« La signature de cette convention est un moment solennel dans la vie de notre structure, INNOV’UP. Nous allons mieux servir notre cible qui est la femme d’affaires et entrepreneure. 

C’est une mission qui nous tient à cœur et nous disons un sincère merci à tous ceux qui veulent mener cette noble mission ensemble avec nous », a-t-elle déclaré. 

A travers cette convention, les experts compétents de l’INNOV’UP auront la possibilité de solliciter dans d’autres pays du continent, des compétences pouvant les aider ainsi que d’autres partenaires du programme en cas de besoin pour combler un déficit technique auquel ils font face. 

Pour poser le diagnostic organisationnel de l’INOV’UP, les deux entités prévoient un séminaire qui se tiendra le 27 Septembre prochain. Une vingtaine de participants sont annoncés à ce séminaire. 





Article similaire que vous pourriez aimer