Accès à une énergie abordable et durable en Afrique : Protocole d'accord entre le PNUD et SEforALL

Admin 13 Sep 2021 Eco-actualité Vue 19



Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et Sustainable Energy for All (SEforALL) s'associent pour une énergie abordable pour tous dans le Sahel. Les deux parties ont signé le 03 septembre 2021, un protocole d'accord au siège des Nations Unies à New York pour débloquer les investissements publics et privés en faveur d'un accès à une énergie abordable et durable pour tous en Afrique, en particulier dans le Sahel.


Signature du protocole d’accord entre la directrice du Bureau régional pour l'Afrique du PNUD, Ahunna Eziakonwa, et Damilola Ogunbiyi, représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Energie durable pour tous et co-présidente d'ONU-Énergie.


La disponibilité de services énergétiques fiables, abordables et durables est l'une des principales contraintes limitant le développement de l'Afrique avec quelque 612,6 millions d'Africains n'ayant pas accès à l'électricité et environ 850,3 millions dépendant de combustibles solides pour cuisiner. Pour remédier à cela, le   Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et Sustainable Energy for All (SEforALL) annoncent un nouveau partenariat pour débloquer les investissements publics et privés en faveur d'un accès à une énergie abordable et durable pour tous en Afrique, en particulier dans le Sahel.

 Signant un protocole d'accord au siège des Nations Unies à New York, la Sous-Secrétaire générale des Nations Unies, Administratrice assistante et directrice du Bureau régional pour l'Afrique du PNUD, Mme Ahunna Eziakonwa, et Mme Damilola Ogunbiyi, PDG et représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Energie durable pour tous et co-présidente d'ONU-Énergie, se sont engagées à fournir des efforts mutuels pour accélérer la résilience, le redressement et le développement en Afrique. 

« Notre vision pour ce partenariat est de continuer à promouvoir et à soutenir des initiatives de transition énergétique plus audacieuses pour la région, et de démontrer la viabilité des programmes à plus long terme et de la préparation à l'investissement dans le Sahel, dont bénéficieront, à terme, des millions de personnes dans la région qui, actuellement, n’ont pas accès à l'électricité ni à des solutions de cuisson propre », a déclaré Mme Ogunbiyi dans un communiqué de presse. 

Plus de 53 pour cent des Africains subsahariens - soit environ 570 millions de personnes - n'ont pas accès à l'électricité, comme le souligne la Banque mondiale. 

Rien que dans le Sahel, plus de 51 pour cent de la population, soit quelque 175 millions de personnes, n'ont pas encore accès à l'électricité. En outre, 80 pour cent d'entre eux, soit quelque 271 millions de personnes, n'ont pas accès à des modes de cuisson propres. 

L'approvisionnement limité et imprévisible en électricité, combiné aux coûts élevés de l'électricité, entrave le développement des entreprises et des activités économiques, car les combustibles fossiles et la biomasse traditionnelle (charbon de bois, bois, bouse sèche) restent les principales sources d'énergie, avec de graves conséquences sur l'environnement et la santé humaine.  Compte tenu de l'urgence, les équipes de SEforALL et du PNUD ont identifié des domaines de collaboration immédiate. 

En soutenant les cadres politiques et réglementaires et en renforçant les capacités institutionnelles, cette alliance vise à débloquer les investissements des secteurs public et privé pour l'électrification rurale hors réseau, entre autres initiatives. 

« Sceller ce partenariat aujourd'hui renforcera nos actions pour répondre à l'un des problèmes les plus urgents pour toutes les personnes vivant en Afrique, en particulier dans le Sahel », a souligné Mme Eziakonwa. 

« Un accès abordable et durable à l'énergie est essentiel pour accélérer le développement. Nous sommes en présence d’une occasion exceptionnelle qui n’attend qu’à être exploitée pour transformer le Sahel, régénérant cette terre d'immenses opportunités et promesses. Investir dans l'énergie au Sahel produira des dividendes pour les enfants qui tentent de s'instruire, les jeunes désireux d'accéder à de nouveaux emplois, les femmes qui aspirent à acquérir plus de compétences et les autorités ou entreprises locales qui peuvent devenir autonomes. » 

Le continent africain, en particulier la sous-région du Sahel, dispose d'un immense potentiel d'énergie renouvelable mais reste confronté aux coûts de financement élevés nécessaires pour déployer des solutions d'énergie propre à grande échelle. Investir dans les énergies propres au Sahel permettra d'accroître le développement humain, d'assurer la transformation économique structurelle et le progrès socio-économique, ainsi que de s'attaquer aux facteurs de conflit dans la région.

 L'amélioration de l'accès à l'énergie dans le Sahel stimulera les investissements catalytiques, alimentera l'esprit d'entreprise et d'innovation des Sahéliens et offrira de nouvelles perspectives aux communautés de l'arrière-pays et des espaces non gouvernés.

Accélérer l'action vers la réalisation de l'OODD7

Sustainable Energy for All (SEforALL) est une organisation internationale qui travaille en partenariat avec les Nations Unies et les dirigeants du gouvernement, du secteur privé, des institutions financières, de la société civile et de la philanthropie pour accélérer l'action vers la réalisation de l'Objectif de développement durable 7 (ODD7) – l'accès à une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous d'ici 2030 – conformément à l'Accord de Paris sur le climat. 

SEforALL œuvre pour assurer une transition énergétique propre qui ne laisse personne de côté et offre à chacun de nouvelles opportunités de réaliser son potentiel. Lancé par le Secrétaire général de l'ONU en 2011, il a trois objectifs interdépendants à atteindre d'ici 2030 à savoir, assurer l'accès universel aux services énergétiques modernes ; doubler le taux global d'amélioration de l'efficacité énergétique et doubler la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial. 

 



Article similaire que vous pourriez aimer